Les bases du trading des options

Les choses se passent assez simplement avec les actions : Quand vous achetez une action vous pensez que son cours va monter. Si vous pensez que son cours va baisser vous la « shortez » vous la vendez à découvert. Le prix que vous payez correspond au prix de l’action. Les choses sont un peu plus compliquées avec le trading des options et d’autres facteurs influencent le prix de ces contrats options.

Une option est un contrat standardisé passé entre 2 parties : 1 acheteur (on dit qu’il est long) et 1 vendeur (on dit qu’il est short). Vous pouvez être l’une ou l’autre de ces parties.

Afin de bien comprendre la notion de vente en bourse il est utile de rappeler ou de préciser que vous n’avez pas besoin d’avoir l’action ou votre contrat en portefeuille pour vendre.

Il y a  2 types de contrats sur options : les calls et les puts sur lesquels comme nous l’avons vu plus haut vous pouvez à la fois acheter ou vendre c’est à dire être l’acheteur ou le vendeur de ce contrat option.
– L’acheteur d’un Call a le droit (et non l’obligation) d’acheter une quantité déterminée d’un sous-jacent (une action par exemple) à un prix (prix d’exercice ou strike) fixé à l’avance selon les termes du contrat et pendant une période bien définie (l’échéance du contrat). A l’inverse, le vendeur du Call a l’obligation face à l’acheteur de venAfin de bien comprendre la notion de vente en bourse il est utile de rappeler ou de préciser que vous n’avez pas besoin d’avoir l’action ou votre contrat en portefeuille pour vendre.
Il y a par ailleurs 2 types de contrats sur options : les calls et les puts sur lesquels comme nous l’avons vu plus haut vous pouvez à la fois acheter ou vendre c’est à dire être l’acheteur ou le vendeur de ce contrat option.
– L’acheteur d’un Call a le droit (et non l’obligation) d’acheter une quantité déterminée d’un sous-jacent (une action par exemple) à un prix (prix d’exercice ou strike) fixé à l’avance selon les termes du contrat et pendant une période bien définie (l’échéance du contrat). A l’inverse, le vendeur du Call a l’obligation face à l’acheteur de vendre cette même quantité d’action au prix déterminé à l’avance et toujours pendant une période de temps définie.
– L’acheteur d’un Put a le droit (et non l’obligation) de vendre une quantité déterminée d’un sous-jacent (une action par exemple) à un prix (prix d’exercice ou strike) fixé à l’avance selon les termes du contrat et pendant une période bien définie (l’échéance du contrat). A l’inverse, le vendeur de Put a l’obligation face à l’acheteur d’acheter cette même quantité d’action au prix déterminé à l’avance et toujours pendant une période de temps définie.

L’essentiel

– Un contrat option est un peu comme un contrat classique que vous pourriez passer avec une compagnie d’assurance. En tant qu’acheteur vous payez une prime qui varie suivant le niveau de garanties (et donc de remboursement en cas d’accident) que vous souhaitez obtenir. Plus vous avez de garanties et plus vous paierez votre prime chère. Plus votre garantie sera élevée dans le temps et plus votre prime sera chère. Et bien c’est exactement pareil avec les options !
– Les options sont un peu « le couteau suisse » du trader car utilisable pour de la spéculation, de la génération de revenu, de la couverture de positions…
– L’acheteur d’option paye une prime (un premium) pour avoir le droit (mais non l’obligation) d’agir sur un sous-jacent donné (une action par exemple). Il prend ainsi virtuellement le contrôle pendant une période de temps définie dans le contrat de 100 actions (en général)
– Les vendeurs d’options encaissent une prime (le premium) mais sont tenus par la suite de faire face à leurs engagements si ils sont assignés c’est à dire qu’ils ont l’obligation d’acheter ou de vendre cette quantité de 100 actions par contrat option.
– Il y a en tout 4 positions possibles : Acheter un call, Vendre un call, acheter un put, vendre un put